•  

    La bruine humidifie la ville.

    Mon éveil est lent.

    Je dois me rendre la-bas, ca signifie sortir de chez moi,

    Je n'ai pas la force,

    Je serais restée allongé bien longtemps,

    Je suis fatiguée,

    Meurtri par toutes mes pensées,

    Ma tête est lourde, comme si je devais y extraire quelque chose.

    Mais je vais bien, je sens ma liberté prendre sa place en moi,

    C'est peut-être cela qui me fait peur justement,

    Plus rien tout d'un coup, c'est comme un choc.

    Le stress m'habite chaque jour, et voila qu'il n'est plus la.

    Je me sens vide sans lui, il était mon compagnon de voyage.

    Mais je me sens à l'aise de lui dire au revoir, parce que j'ai besoin d'une pause.

    Il me reste une vie à mener.


    2 commentaires
  •  

    Journée bien triste aujourd'hui.

    La pluie qui tombe ne fait qu'encourager les larmes de couler.

    Je le sais bien, elles sont la depuis un moment.

    Mais je n'arrive pas à être honnête avec moi-même.

    C'est un sentiment malsain qui m'anime.

    Mes actes son guidés par une soif inconnue.

    Ou bien par l'absence de cette soif, justement.

    Parfois je me sens tellement différente, incomprise.

    C'était jadis un de mes plaisir, mais dorénavant, cela me rend malheureuse.

    J'aimerais seulement quelqu'un qui puisse me prendre comme je suis,

    D'être aussi étrange que quelqu'un.

    Je suis épuisée de me justifier, épuiser de devoir forcer un comportement qui n'est pas mien.

    Le respect des autres est important, mais que fait-on de celui de nous-même.

    Certains ne comprennent pas ce mot, le respect de soi-même.

    Comment pouvons-nous ne pas se respecter?

    Et bien, moi je le sais. Et ce n'est pas bien compliqué.

    Il faut seulement arrêter de guider nos gestes pour les autres,

    Se concentrer sur ce que nous avons besoin.

    Le respect des autres viendra après.

    Nous ne pouvons être en paix avec les autres, lorsque notre coeur et notre corps ne sont pas en symbiose.

    Notre âme mérite paix.

    Et puis voila que je ne sais plus,

    Qu'un jour c'est une chose, puis l'autre quelque chose de tout à fait différent.

    Je ne sais plus où se situent mes désirs, je les ai perdu en chemin.

    Ils sont restés là-bas, où il y avait le bonheur simple de la découverte.

    La découverte s'est transformée en connaissance, puis elle s'est estompée,

    Pour ne plus rien donner du tout. Je dois creuser, pour trouver l'essence pur.

    J'ai beau creuser, j'en trouve de moins en moins.

    Mais pourtant on m'en demande de plus en plus.

    Comment dire qu'on ne peu plus donner lorsqu'on ne recoit pas ce dont on a besoin.

    Je me perds dans mes pensées phylosophiques, dans mon monde trop profond.

    Oui, on me trouve trop profonde, et je le suis.

    Resté en surface me dérange, à un telle point que ca m'enrage.

    Ne parlons pas des profondeurs de l'océan, car elles m'étouffent.

    Oui, elles m'étouffent, car je suis seule dans ses entrailles.

    Seules à disparaître, à m'éffacer, pendant qu'il se construit, qu'il apprend de ces erreurs.

    Elle est si comprénsive cette Camille, elle écoute, puis répond sagement,

    Sans vouloir la guerre, elle trouve seulement le moyen de réunir les soldats.

    Ces soldats désinvoltes, qui ne cessent de s'enfuir puis de revenir,

    Sans savoir ce qu'ils veulent vraiment.

    Oui ses pensées sont changeantes, difficiles à suivre.

    Je dois être à la course sans cesse, pour les rattraper.

    Mais je n'ai pas d'endurance, je n'aime pas courir. Ca me donne des crampes au ventre.

    Et elles laissent des marques, si on ne les soigne pas.

     


    2 commentaires
  •  

    Ce sont les gens différents qui m'attirent,

    Je n'aime pas l'uniformité, ni les personnalités qui se fondent dans la masse.

    J'arrive à peine à trouver qui je suis, mais j'arrive facilement à cibler la personnalité des autres.

    J'aime découvrir ces caractères, ces idéaux qui diffèrent des miens.

    Je veux que les gens qui m'entourent me fassent découvrir des choses,

    Me montre un autre côté du monde.

    JE ne veux pas que ma vie soit monotone, et privée de surprise,

    Je veux foncer, tout en restant stable, c'est tout.

    Mais la découverte des autres est un de mes plaisirs.

    mais en découvrant cela, j'ai réalisé que j'ai peur que ce ne soit la seule chose qui m'interesse.

    J'ai peur de me lacer des gens, une fois que je les connais bien.

    Il y a certaines exceptions, bien sur.

    Mais j'ai réalisé que j'avais de la facilité à aller vers les gens,

    À m'interesser à eux, à leur poser des questions et à discuter.

    Et puis j'adore ca, je le sais.

    Mais le problème est que je ne peux plus m'arrêter,

    Et cela peut donner des impressions que je ne veux pas donner,

    Ou qu'au contraire que je veux donner, mais inconsiamment.

    Je suis avec quelqu'un, puis on dirait que j'ai besoin d'aller connaître d'autres personnes,

    Pour me motiver d'être avec celle que je suis.

    C'est étrange, et je ne me comprends pas.

    Ou peut-être est-ce seulement une exception pour cette personne que je découvre.

    Je l'ai senti s'ouvrir à moi avec une telle simplicité, que je n'ai pu m'empêché de continuer.

    Si introverti normalement, j'ai senti qu'une confiance et un plaisir s'était créés.

    Je n'y peux rien, j'ai toujours envie de parler encore, et encore plus.

    Mais mon problème, présentement, est que c'est encore le même patern,

    C'est comme ca que j'ai connu la personne avec qui je suis,

    Et je ne sais pas ou je dois m'arrêter, pour que ca ne me mène pas ou je ne veux pas aller.

    Mais je sais au fond de moi, que j'ai besoin de nouveauté toujours, et dès que la relation trépidente s'estompe,

    Dès que la stabilité s'installe, j'ai peur de m'ennuyer, je me tanner.

    Je sais que je reverrai cette personne l'an prochain, au cegep.

    Et elle m'a fait comprendre qu'elle voulait continuer à être en contact avec moi.

    Le pire c'est que j'ai hâte, de continuer à le connaître.

    Je me sens comme un traître, comme une femme toujours insatisfaite,

    Mais ce n'est pas ca, on dirait que c'est seulement que j'ai besoin d'aller puiser de nouvelles connaissances sans cesse.

    Ce n'est pas que je n'aime pas la personne avec qui je suis, au contraire.

    Mais peut-être qu'il y a certains côté d'elle qui sont inexistants, que je cherche ailleurs.

     

    C'est assez étonnant, que seulement le fait d'écrire ici toutes mes pensées, aussi floue soient-elles,

    Ca me permet de cerner vraiment quel est le problème, ou l'enjeux, appellez ca comme vous le voudrez.


    2 commentaires
  •  

    J'ai oublié LA chose la plus importante à souligner!!

    J'ai été prise come mannequin pour un défilé de mode!!

    Et oui!..

    Et puis c'est lundi prochain, et je commence à être un peu stressée.

    Mais comme le disent plusieurs, la scène c'est mon terrain de jeu,

    Je la maitrîse comme si c'était naturelle.

    J'ai fait tellement de spectacle depuis que je suis petite,

    Que c'est devenu, en effet, moins gênant pour moi.

    Il est certain que cet évènementest différent des autres.

    Il est plus que spécial.

    Mais bon je me dis qu'il n'y a pas de raison que je réussisse moins bien qu'à l'habitude!

    ----

    Je serai perché sur mes talons noirs,

    Absorbant les regards étonnés des spéctateurs,

    Coiffée comme à la télévision,

    Puis maquillée pour qu'on ne me reconnaisse même pas.

    Les vêtements seront mon attrait,

    Qu'ils soient beaux ou laids,

    Les gens me regarderont.

    Les applaudissements et les sourirs seront ma récompense,

    Je n'ai qu'à me laisser complimenter en souriant,

    Puis en oubliant jamais le potenciel que je peux avoir lorsque je me fais confiance.

     

     


    2 commentaires
  •  

    Mon dieu, ca fait longtemps qe jai pas ecrit ici..

    dorénavant j'aurai plus de temps,

    Parce que l'école est terminééee!!

    Je suis tellement heureuse, plus que 3 examens finaux,

    Mais les cours sont finis, enfin un peu de liberté.

    Puis que pourais-je dire d'autre ?

    Que ca va bien avec mon copain,

    Malgré quelques hauts et bas,

    Mais je crois que c'est normal de s'ajuster...

    J'ai vraiment hâte au bal, et j'ai appris qu'une vieille connaissance que j'ai revu quelques fois l'en dernier,

    Serait à la même table que moi, ce sera un peu bizarre je crois,

    Parce que j'avais cru qu'il se passerait peut -être quelque chose entre lui et moi,

    Et même qu'il m'accompagnerait au bal, on ne sait jamais.

    et voila qu'il s'y rend avec une autre fille de ma classe,

    Elle est très gentille et ce sont de très bons amis, je n'ai rien contre ca,

    et peut-être que ca me permettera de faire plus connaissance avec lui,

    Et que je m'amuserai beaucoup.

    La présence de ludo y changera quelque chose sans doute,

    Mais je ne peut prévoir ce qui n'est pas encore arrivé,

    Alors laissons la vie faire les choses, elle le fait bien habituellement.

    Quoi d'autre ? ah oui je cherche un emploi pour l'été,

    Et mes recherches n'aboutissent pas,

    Mais je DOIS avoir une job, j'ai besoin d'argent,

    Mais je m'y sis pris un peu tard .. dommage..

    ON verra bien ou ca me menera .. :S

    Puis j'ai eu une bonne note à mon examen de violon devant jury et avec accompagnement de piano

    84% ... C'est bien non ?? je suis très contente, parce que j'ai réussi à gérer mon stress mieux qu'à l'habitude!

    Puis j'ai tellement hâte d'aller au cegep, les cours ont l'air super interessants,

    La seule chose qui m'inquiète un peu c'est que je ne connait pas vraiment les gens.

    Apart certain qui me suivront dans le même établissement,

    Mais nos cours ne seront pas necessairement en même temps,

    Alors il est possible que je ne les croise pas,

    Et j'ai peur d'être mal à l'aise si je me retrouve toute seule,

    Mais je me dis que tout le monde est environ dans la même situation que moi,

    Alors ca me rassure!!

    bon je vais aller déjeuner!..

     


    votre commentaire