• la tête me tourne à force de réfléchir.

    La vie a tellement changée.

    Depuis tout ce temps que je n'ai rien écrit ici.

    De nouvelles personnes sont entrées dans mon monde,

    Pour mon bien psychologique, oh oui je vous l'assure.

    J'avais besoin de changement, d'air autour de moi.

    La vie est plus simple et légère,

    mais elle l'est moins lorsqu'il n'est plus la,

    Plus la pour me faire sourire, rougir et crier.

    Je ne me tanne pas de lui, de son odeur.

    Je peux bien dire ce que je veux,

    Mais je sais bien qu'au fond je ne peux me passer de lui,

    Mes journées sont moins ensoleillées sans lui,

    C'est un fait.

    Je n'y peux rien, et ne suis pas habituée a ces sentiments non plus.

    Une belle amitié au début, et encore maintenant,

    Mais le noeud dans mon ventre me dit qu'il y a quelque chose.

    Quelque chose de plus.

    Que je ne reconnais pas, mais que j'aime bien,

    Car le besoin disparait dès que je le vois.

    Chaque jour.

    Je me dis depuis quelques semaines,

    que je ne devrais pas foncer sans savoir ce que je fais,

    de laisser les choses aller et de ne pas prévoir,

    mais j'en suis inévitablement incapable.

    J'imagine chaque petits détails possibles, chaque situations.

    Oui je laisse les choses aller, mais je sais bien ce qu'il y a dans ma tête,

    dans mon ventre, un noeud et des papillons quand j'y pense.

    J'écoute du coldplay et ne peux m'empêcher d'y penser.

    D'y penser toujours et encore.

    Il se demande bien d'où vient mon insomnie.

    Moi je vous dis que la réponse est bien simple.

    Je ne peux arrêter mon esprit lorsqu'il est en feu.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :