• conscience

     

    Elle est partie un matin,

    Sans dire mot.

    A suscité de nombreuses questions,

    Si vite répondues.

    C'était claire,

    Et je le savais depuis un moment.

    Quelqu'un a pris les choses en mains,

    Pour y changer quelque chose.

    C'est pour le mieux,

    J'imagine,

    Même si c'est difficile.

    Tu n'imagines pas a quel point je te supportes,

    Je suis avec toi chaque instant.

    Je pense à toi bien souvent,

    Réalisant à quel point tu me manques,

    à quel point tu m'es chère.

    Je veux que tu reviennes.

    Vite.

    Et que tu reviennes saine et toi-même.

    C'est tout ce que je te souhaite,

    De redevenir toi, heureuse.

    Chaque matin, il y a un trou noir,

    Juste à l'endroit ou je te voyais arriver,

    un sourir aux lèvres,

    et des étincelles dans les yeux.

    Que je tiens à toi, mon dieu.

    Je le réalise.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :